Livres de Pascal Maitre

1 résultat

Affichage :  Grille   Liste
Voir     par page
Trier par  

Au cœur de l'Afrique

Pascal Maitre

<p class="fullDescription clearfix" style="margin: 7px 0px; color: rgb(51, 51, 51); font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 14px;"><span class="edito">Peut-on parler d'une seule Afrique, en d&eacute;couvrant les photographies de Pascal Maitre ? Afrique des d&eacute;serts ou des for&ecirc;ts &eacute;quatoriales, Afrique des traditions ancestrales et des rituels magiques, Afrique du rire et des couleurs, mais aussi Afrique mutil&eacute;e et d&eacute;sesp&eacute;r&eacute;e, Pascal Maitre, en publiant ces images qui ne peuvent laisser indiff&eacute;rent, nous invite &agrave; partager ses &eacute;motions, mais aussi &agrave; r&eacute;fl&eacute;chir en d&eacute;couvrant les multiples visages de ce continent qu'il sillonne depuis plus de vingt ans et qu'il aime passionn&eacute;ment. Dans une magnifique pr&eacute;face, l'&eacute;crivain Calixthe Beyala exprime avec force et humour la spiritualit&eacute; et la grandeur de l'Afrique : ...Je me souviens de ma premi&egrave;re communion et chacune des trois fillettes sur la photo aurait pu &ecirc;tre moi. Elles sont l'Afrique dans leur adoption exag&eacute;r&eacute;e de certains &eacute;l&eacute;ments de l'ailleurs, ce que les Occidentaux qualifient de caricature. Est-ce pour de vrai, est-ce pour de rire ? Sur nos terres, le Christ a &eacute;volu&eacute; au son des balafons et des tam-tams ; il s'est b&acirc;tonmanioqu&eacute;, s'est gombotis&eacute;, s'est m&ecirc;l&eacute; au ganga, aux f&eacute;tiches, aux marabouts, aux g&eacute;nies des eaux, au kong, &agrave; moins qu'il n'ait &eacute;t&eacute; d&eacute;j&agrave; tout cela &agrave; la fois, depuis ses origines. Et ces pri&egrave;res en latin auxquelles nous ne comprenions rien exaltaient en nous le sens d'un divin encore plus complexe. Comme l'Occident, il concentrait dans ses mains des voitures, des r&eacute;frig&eacute;rateurs, des avions, des mitraillettes, des gazini&egrave;res, tout le superflu auquel nous aspirions mais qui passait au loin, aussi lumineux qu'une com&egrave;te lointaine. &Agrave; la fin de la messe, nous prenions le chemin du retour, si ext&eacute;nu&eacute;s de fatigue et de faim que souventement nous croisions sur notre chemin un mort-vivant ou un fant&ocirc;me un esprit ou un g&eacute;nie des eaux. Nous clignotions des yeux dans le soleil : T'as vu ce que j'ai vu ? On se raclait la gorge et nous regardions nos poignets sans montre : C'est leur heure... Puis nous continuions notre route et nos pieds hurlaient de douleur dans des chaussures trop serr&eacute;es. Les moins courageux les &ocirc;taient et les posaient au-dessus de leurs t&ecirc;tes. Nous p&eacute;n&eacute;trions chez nous, le visage triste comme des p&eacute;nitents, et nous nous laissions tomber &agrave; l'ombre bienfaisante des arbres. Ma tante passait alors la t&ecirc;te par l'entreb&acirc;illement de la fen&ecirc;tre &Agrave; table ! .&nbsp;</span></p> <p class="fullDescription clearfix" style="margin: 7px 0px 0px; color: rgb(51, 51, 51); font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 14px;"><span style="font-weight: 700;">Biographie:</span><br /><span class="edito">Pascal Maitre est n&eacute; en 1955 en France. Apr&egrave;s des &eacute;tudes de psychologie, il commence sa carri&egrave;re de photo-journaliste en 1979 dans le groupe Jeune Afrique. En 1984, il rejoint le staff de l'agence Gamma, puis cofonde en 1989 Odyssey Images. Il est aujourd'hui repr&eacute;sent&eacute; par l'agence Cosmos &agrave; Paris. Pascal Maitre a travaill&eacute; avec de prestigieuses publications fran&ccedil;aises G&eacute;o, L'Express, Le Figaro Magazine, et internationales, G&eacute;o-Allemagne, Stern, Der Spiegel, The New York Time Magazine, The New-Yorker. Il est &eacute;galement l'auteur avec Micha&euml;l St&uuml;hrenberg de Madagascar, Voyage dans un monde &agrave; part, aux Editions Vents de Sable (2001). Calixthe Beyala est n&eacute;e en 1961 au Cameroun o&ugrave; elle a v&eacute;cu jusqu'&agrave; l'&acirc;ge de 17 ans. Avant de s'installer &agrave; Paris, Calixthe Beyala a r&eacute;sid&eacute; &agrave; Malaga, en Corse et a beaucoup voyag&eacute; en Afrique et en Europe. Elle est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels : C'est le soleil qui m'a br&ucirc;l&eacute;e (Stock, 1987), Comment cuisiner son mari &agrave; l'africaine (Albin Michel, 2000), Lettre d'une Afro-fran&ccedil;aise &agrave; ses compatriotes (Mango, 2000). Jean-Claude Nouveli&egrave;re, n&eacute; &agrave; Paris en 1939, exerce la profession de journaliste depuis 1964. En 1978, un s&eacute;jour professionnel de cinq ans &agrave; Abidjan en C&ocirc;te-d'Ivoire marque un tournant dans sa carri&egrave;re. Il se passionne d&egrave;s lors pour l'Afrique, qui constituera d&eacute;sormais sa principale raison de vivre, lui consacrant de nombreux articles, ouvrages et &eacute;missions de radio.</span></p>

Voir maintenant